Kenya : une femme décède après avoir été brûlée vive par son époux

« Chaque fois que je passerai par ici, je la verrai toujours toute souriante en train de me faire un prix préférentiel », regrette une femme.

Effectivement, Lucy Nyira est décédée ce vendredi à l’hôpital de référence du comté de Nakuru où elle suivait un traitement en vue de se remettre des brûlures.

Samedi dernier dans la soirée, la trentenaire mère de trois enfants et vendeuse de frippes s’est retrouvée avec de brûlures profondes après que son époux l’a aspergée d’essence avant de la brûler.

Le drame semble lié à la jalousie. En effet, rapportent des témoins, Lucy Nyira était allée ce jour-là à Nairobi pour s’approvisionner. Mais estimant que sa femme était rentrée avec deux heures de retard, l‘époux n’a pas pu se retenir…. Et a commis le crime.

Il risque plus de 30 ans d’emprisonnement ferme pour homicide volontaire, prévient un policier.

D’après des études, près de 45 % des Kényanes de 15 à 49 ans sont victimes de violences physiques. Et la jalousie fait partie des causes principales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *